Belgium (Francais)

Où skier en Nouvelle Zélande ?

Carte des stations de ski de Nouvelle Zélande

Ski en Nouvelle Zélande


Destination de ski majeure de l'hémisphère sud, la Nouvelle-Zélande bénéficie de sa haute latitude, de son relief montagneux et de son économie touristique. La saison de ski y débuté à la mi-juin et peut se prolonger jusqu'au début du mois de novembre quand les conditions d’enneigement sont vraiment favorables.

Sur environ 500 kilomètres, les Alpes néo-zélandaises (aussi parfois appelées Alpes du Sud), divisent l'île du Nouvelle Zélande du nord au sud comme une colonne vertébrale. Cette chaine de montagne – qui rappelle plus les Alpes Suisses que les terres des antipodes - offre d’excellentes conditions de ski et de snowboard. 16 sommets de plus de 3000 mètres d’altitudes et quelques 360 glaciers occupent une part importante de ce massif dans lequel on retrouve également une petite quarantaine de domaines skiables.

Particularité des stations de ski néo-zélandaises : très peu offrent des structures d’hébergement si bien qu’il est impossible d’y séjourner sur place. Une fois la journée de ski terminée, les pistes et les stations sont désertées et les skieurs regagnent les villes alentour qui servent de camp de base.

Les stations majeures du pays sont indiscutablement The Remarkables et Coronet Peak (toutes deux située à une trentaine de kilomètres seulement de la ville touristique de Queenstown (connue des amateurs de sensations fortes et construite sur les rives du lac Wakatipu) auxquelles il convient d’ajouter la station de Mt Hutt (implantée dans la région de Canterbury près de Christchurch au nord de l'île du Sud) sans oublier Cardrona (située entre Queenstown et Wanaka dans les Crown Ranges).

Pour les assoiffés de poudreuse et de grands espaces vierges, la région de Wanaka est réputée pour offrir le plus grand terrain d'héliski de l'hémisphère sud. Le ski héliporté est donc l'expérience de neige ultime à vivre en Nouvelle Zélande (aussi bien pour les skieurs que les snowboarders). En effet, un terrain vaste et varié s'étend sur les chaînes de montagnes du parc national du Mont Aspiring et de ses environs, offrant des conditions superbes pour les skieurs de niveau avancé : Poudreuse fraîche, dénivelés importants, terrain exclusif dans l'arrière-pays, beauté sauvage et panoramas incroyables - tout pour vivre une expérience de rêve skis aux pieds !

Dans quelles régions de Nouvelle Zélande peut-on skier ?


Si les deux îles principales de Nouvelle-Zélande permettent la pratique des sports d’hiver, c’est bien sur l’Île du Sud, dans les districts de Nelson, d'Otago et de Canterbury, que l’on trouve les meilleures stations du pays. Son climat plus frais et son relief plus montagneux offrent en effet de meilleures conditions de ski et des terrains plus propices à la glisse.

Surnommées “The large four”, les stations de Coronet Peak, The Remarkables, Cardrona et Treble Cone permettent de skier en admirant les paysages de rêve de l'Île du Sud. Les remontées mécaniques sont moins nombreuses qu’en Europe (et parfois plus vétustes), mais vous n'aurez aucune difficulté à trouver des pistes adaptées à votre niveau, même si les purs débutants devront souvent se contenter d’une poignée de pistes…

De son côté, si l'Île du Nord possède moins de pistes, la qualité n'en demeure pas moins exceptionnelle. Dans les régions de Manawatū-Whanganui, Waikato et de Taranaki, à défaut de descendre des montagnes vertigineuses (le relief est moins accentué), vous glisserez sur le flanc de volcans, dont certains sont encore en activité ! Cerise sur le gâteau, la proximité des stations avec la mer permet de skier le matin et d'aller à la plage l'après-midi ! Car aussi incroyable que cela puisse paraître, on aperçoit la mer depuis le haut de certains domaines skiables néo-zélandais.



Quelles sont les principales stations de ski de Nouvelle Zélande ?


Avec ses 280 hectares dédiés à la pratique de la glisse, accessibles en moins de 30 minutes depuis la ville de Queenstown, Coronet Peak est l’une des stations les plus prisées des skieurs locaux. Les amateurs de sports d’hiver s’y pressent chaque week-end même si son altitude (1 649 m seulement au sommet du domaine skiable) n’offre pas une neige aussi sèche qu'ailleurs. Ses 27 pistes et ses 2 snowparks suffisent cependant à faire le bonheur des skieurs d’autant que le parc d’enneigeurs (pas moins de 205 canons à neige) assure un bon niveau d'enneigement tout au long de la saison.

Non loin de là, à une trentaine de kilomètres de Queenstown vous pouvez emprunter à la route d'accès sinueuse qui mène à The Remarkables. Une fois arrivée dans cette station vous serez récompensé par des vues alpines spectaculaires et un beau domaine skiable d’une vingtaine de pistes dont The Stash de Burton, une piste naturelle parsemée d’éco-obstacles. Les pistes sont assez courtes et le dénivelé limité (seulement 357 m entre le sommet du domaine et le front de neige) mais les plaisirs de la glisse sont bien là !

La station de Cardrona se trouve, quant à elle, entre Queenstown et Wanaka dans les Crown Ranges. Il s’agit d’une des stations les plus agréables et les plus familiales de la région (c’est d’ailleurs la station qui reçoit le plus de skieurs par saison parmi tous les domaines skiables de Nouvelle-Zélande). Malgré son orientation au sud, son altitude élevée lui assure de bonnes conditions d’enneigement et son domaine skiable ravie les débutants et les skieurs de niveau intermédiaire (larges pistes en pente douce, téléskis faciles, télécabine idéale pour débuter). Mais Cardrona est aussi le siège de la NZ Park & Pipe Team et offre les plus grandes installations de snowpark de l'hémisphère sud avec quatre parcs, deux half pipes et un parcours de skicross. Notons enfin que Cardrona est l'une des rares stations de Nouvelle-Zélande où il est possible de séjourner/se loger directement à proximité des pistes.

Avec ses vues imprenables sur le lac Wanaka et le Mt Aspiring, Treble Cone est facilement accessible depuis Wanaka et Queenstown. Avec 45 % des pistes classées pour les skieurs intermédiaires et 45 % pour les skieurs avancés, le domaine skiable de Treble Cone convient au plus grand nombre. Si le terrain de jeu des débutants est limité, l’accès à certaines remontées (tapis et téléskis) est totalement gratuit, ce qui permet aux novices de découvrir les joies de la glisse sans se ruiner. Enfin, Treble Cone est également une destination très prisée des amateurs de hors-piste puisqu’elle offre un beau dénivelé et une belle variété de terrain et de spots propices au freeride/backcountry. La station en elle-même est relativement rudimentaire, mais la ville chic et décontractée de Wanaka se trouve à 30 minutes seulement, avec un bon choix d'hébergements, de restaurants, de magasins et de services.

L'altitude élevée de la station du Mont Hutt lui assure de bonnes conditions de ski et un enneigement conséquent jusqu'à l’amorce du printemps dans l'hémisphère sud. Vous trouverez sur les pentes enneigées du Mont Hutt une belle variété de pistes, avec beaucoup d'espace pour les débutants, de nombreux boulevards méticuleusement damés ainsi de plusieurs lignes de hors-piste pour les plus aventureux. Les enfants de moins de 10 ans peuvent skier gratuitement, ce qui permet aux familles avec de jeunes enfants de bénéficier d'un bon rapport qualité-prix. La plupart des skieurs séjournent dans la ville de Methven, à environ 30 minutes, où les logements sont proposés à des prix raisonnables.

L'île du Nord de la Nouvelle-Zélande ne compte, pour sa part, que deux stations de ski : Turoa et Whakapapa qui vous offrent la possibilité de skier sur le plus grand volcan actif du pays, le Mt Ruapheu !
L'altitude et la situation de Turoa permettent de bénéficier d’une neige abondante et un terrain plus accidenté que sa voisine Whakapapa. Le domaine skiable offre cependant un panel complet en termes de difficulté et de variété des pistes si bien qu’il attire de nombreux skieurs venus de Wellington et d'Auckland. Si les restaurants sont nombreux en revanche l’offre d’hébergement est pour ainsi dire nulle. Heureusement, la ville d'Ohakune offre de nombreuses autres possibilités à seulement 30 minutes des remontées mécaniques.

Sur l’autre versant du volcan Mt Ruapheu, la station de Whakapapa a été le lieu de tournage du Mordor dans la saga du Seigneur des Anneaux - et si cela ne suffit pas à attirer votre attention, elle offre près de 70 pistes et possède la plus grande zone réservée aux débutants de Nouvelle-Zélande, à l'écart des pistes plus techniques et des skieurs plus rapides. Ces caractéristiques en font une station idéale pour les familles. L'hébergement est également plus étoffé que celui de la station voisine de Turoa, avec une poignée de lodges autour du front de neige.

Le saviez-vous (à propos des stations de ski de Nouvelle Zélande) ?


♦ A quelle période trouve-t-on les meilleures conditions de ski en Nouvelle Zélande ?


Même si la saison de ski débute régulièrement dès la mi-juin, il faut généralement patienter un ou deux mois pour observer le pic d’enneigement et l’ouverture complète des domaines skiables. Sachant que la fin du mois de septembre marque le début du printemps et de la fonte du manteau neigeux, mieux vaut donc viser la période entre la mi-août et la mi-septembre pour bénéficier des meilleures conditions sur les pistes de ski de Nouvelle Zélande.

♦ Quelle est la plus ancienne station de ski de Nouvelle-Zélande ?


Ouverte en 1947 et située sur l'Île du Sud, Coronet Peak est la plus ancienne station de Nouvelle-Zélande. Implantée à proximité de l'aéroport de Queenstown, cette station jouit aujourd'hui encore d'une forte popularité.
0
Chutes de 20 cm de poudreuse ou +

Les meilleurs hôtels de Nouvelle Zélande

* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)
* Les prix indiqués ci dessous sont ceux d'une chambre double et n'incluent pas les éventuels surcoûts (taxe de séjour...)

Publicité

Publicité

Publicité