Alors que le confinement à domicile est la règle depuis le 17 mars midi, les professionnels de la montagne appellent à ne pas pratiquer d’activités extérieures telles que le ski de randonnée, l’escalade, l’alpinisme, le parapente ou bien encore la randonnée (pédestre ou en raquettes). Pourquoi ces restrictions ?

 

Appel au bon sens de chacun : Stoppez toutes activités en montagne !


En ces temps de confinement, la tentation est grande de s’autoriser un bol d’air frais lorsqu’on habite en montagne, à proximité des pentes encore bien enneigées, d’un sentier de randonnée ou d’une belle paroi d’escalade. On est équipé, la nature nous tend les bras et on se dit qu’au moins là on n’y croisera personne susceptible de nous refiler le covid-19. Mais c’est un bien mauvais raisonnement !

A l’heure ou tous les services de secours et de soin sont mobilisés pour prendre en charge les premiers cas de coronavirus, à l’heure où certains services sont d’ores et déjà débordés dans les hôpitaux, au moment où chacun semble enfin disposer à participer à l’effort collectif pour enrayer la propagation de la pandémie, voilà que certains, sous prétexte d’être loin des principaux foyers de contagion, s’offrent le luxe de parader en skis de randonnée ou de s’octroyer un vol en parapente !

Sur la seule journée d'hier et uniquement dans le secteur de Chamonix, on recense plusieurs accidents (dont un mortel) liés à la pratique du ski de randonnée et de la raquette à neige. Le PGHM a du intervenir et des moyens médicaux ont du être mobilisés...

Eh oh, réveillez-vous ! Prenez conscience de votre inconscience ! Que vous soyez familiers du terrain, entrainés et bien équipés n’y changera rien, au moindre accident – même de gravité relative – des dizaines de personnes devront se mobiliser pour vous venir en aide (PGHM, ambulanciers, médecins, radiologues, infirmiers…). Tout ça pour un poignet cassé ou une entorse de la cheville ? Ne pensez-vous pas que toute cette chaine de soin serait bien plus utile à ceux qui en ont vraiment besoin en ce moment ?

Oui, rester chez soi ce n’est pas une partie de plaisir, oui nous ne sommes pas fait pour vivre h24 enfermés entre 4 murs mais les dérogations mises en place permettent de sortir prendre l’air sans pour autant mettre à mal la chaine de soin.

Alors, soyons tous responsables, soyons tous solidaires, faisons cet effort le temps qu’il faudra et nous aurons ensuite tout loisir de profiter des plaisirs et des joies de la montagne sous toutes ses formes !

Entretenez votre matériel, préparez vos prochaines sorties (topos rando…) mais surtout : Restez chez vous ! Vous prendrez ainsi soin de vous, de votre entourage et de chacun de nous !

A bon entendeur, on se retrouve très bientôt en montagne, blancs comme des c… (faudra pas oublier la crème solaire en sortant !)