En cette fin de semaine, Allan CROUVIZIER nous délivre sa synthèse regroupant le contexte météo général et son évolution sur l'Europe et la France pour les prochains jours ainsi qu'une prévision enneigement détaillée pour chaque massifs.

 

Rapport météo du jeudi 21 mars 2019


La fin de semaine dernière a été contrastée sur nos massifs : fortes chutes de neige jeudi, douceur printanière vendredi et samedi, puis de nouveau ambiance hivernale dimanche. Revenons sur cette météo en dent de scie :

Le front actif de jeudi dernier a tenu toutes ces promesses. Dans les Alpes du Nord, il est généralement tombé 30/50 voire localement 60cms au-dessus de 1800/2000m entre mercredi soir et vendredi matin. Les massifs de l’est n’ont pas été en restes. Dans le Jura, on relevait parfois jusqu’à 30cms de neige fraîche au-dessus de 1100/1200m sur la journée de jeudi. Les Vosges ont également reçu 10cms de neige au-dessus de 800m, 20/30cms sur les crètes. Finalement, il n’y a que les Pyrénées et une grande partie des Alpes du Sud qui sont restés en marge de ces intempéries hivernales. Toutefois, comme nous l’avions pressenti, le redoux a fini par s’imposer.

Dans la journée de vendredi, l’iso 0°C est progressivement remonté jusqu’à 2000-2300m sur toute la moitié Est du pays. Associé à une humidité encore très présente, la couche de neige fraîche n’a clairement pas fait long feu et les secteurs de moyenne montagne sont souvent revenus à la case départ. La journée de samedi s’est montrée très ensoleillée (sauf sur les Vosges). En conséquence, le mercure affichait des valeurs très printanières. Voici quelques températures maximales enregistrées en altitude : 14,9°C à Les Salces – Bonnecombe (1330m, Lozère, Massif Central), 19,5°C à Briançon (1324m, Hautes-Alpes, Alpes du Sud), 14,5°C à Saint-Véran (2040m, Hautes-Alpes), 19,9°C à Laruns-Artouste-Fabrèges (1270m, Pyrénées-Atlantiques), 17,5°C à Chamonix (1042m, Haute-Savoie, Alpes du Nord), etc.
 
Cette douceur était liée à la présence d’un talweg sur le proche Atlantique. A l’avant, comme le flux était orienté au sud-ouest, les températures se sont envolées. Fort heureusement cette douceur n’a été que de courte durée, chassée par un front froid dimanche. A l’arrière, la masse d’air s’avérait bien plus fraiche. Les flocons sont alors revenus jusqu’à basse altitude.

Sur les Alpes du Nord, la transition était parfois très spectaculaire. A la Fèrrière (Nord-Belledonne, 979m) : 16,9°C à 11h30 sous un léger foehn contre 0,3°C à 18h40 sous la neige ! A l’arrière, les giboulées ont apporté jusqu’à 5/10cms voire 15cms sur les massifs les plus exposés. Le massif pyrénéen et les Alpes du Sud sont encore restés en retrait de cette dégradation.

En ce début de semaine, le talweg dépressionnaire s’est comblé en Méditerranée. L’instabilité étant encore légèrement présente dans le sud-ouest du pays, les Pyrénées ont enfin bénéficié de quelques chutes de neige entre lundi et mardi. A l’arrière, l’anticyclone est revenu de manière franche sur le pays.

Ces conditions sèches vont persister au moins jusqu’en fin de semaine. L’anticyclone (1) étant centré sur le Royaume-Uni, le flux sera orienté à l’Est (2). En cette saison, cette synoptique se traduit par des nuits généralement assez froides et des températures diurnes très douces. Si les températures seront généralement comprises entre +6°C et +9°C à 850hpa (soit environ 1400m), la réalité sur le terrain sera autre. En effet, comme le brassage de l’air sera quasi-inexistant, le mercure s’abaissera nettement dans la nuit par rayonnement nocturne, notamment dans les combes et vallées encaissées où le froid s’accumule plus facilement. Sur les crètes, les températures resteront positives y compris la nuit mais cela n’empêchera pas un bon regel nocturne de la neige car les points de rosées resteront très bas. En journée, les températures seront élevées surtout dans les secteurs exposés plein sud. En fait, nos massifs seront soumis au même régime de fonte que fin février dernier. La seule différence, c’est que nous arrivons fin mars et que la durée du jour est équivalente celle de la nuit. Les températures maximales plafonnent alors plus longtemps, inversement pour les minimales. De plus, le soleil étant maintenant assez haut à l’horizon, les zones ombragées se réduisent de plus en plus. Par conséquent, seuls les versants exposés plein nord bénéficieront d’une fonte limitée. Sur les terrains plats partiellement exposés au soleil, la fonte sera un peu plus marquée. Les adrets vont se dégarnir très rapidement jusqu’à haute altitude.

La prévision pour la semaine prochaine est plus incertaine car l’anticyclone pourrait s’étirer vers la Scandinave (3). Un flux de nord-est (4) plus froid pourrait alors prendre le relais. A noter que quelques flocons ne sont pas exclus sur les massifs de l’est, tout dépendra du placement des centres d’actions.


Carte 1 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa samedi 23 2019 12h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

 

Carte 2 issue du modèle GFS : projection pression 500hpa mardi 26 mars 2019 6h

Source : wetterzentrale.de – Image retouchée par Allan CROUVIZIER

  

Les prévisions massif par massif


Alpes du Nord

Situation actuelle :
Le front chaud de jeudi dernier a été très bénéfique au massif, surtout au-dessus 1700-1800m. On a par exemple relevé plus 60cms de neige fraiche, tombée entre mercredi soir et vendredi matin à La Rosière (1850m, Nord Haute-Tarentaise). Ailleurs, il est généralement tombé entre 30 et 50cms à 1800/2000m sur l’épisode de jeudi. Plus bas, la couche de neige fraiche était parfois conséquente dès 1100/1300m : loc. 30/40cms sur le Val d’Arly mais cette neige a quasiment entièrement fondu en raison du redoux. Ainsi, le bilan de la semaine est souvent neutre sur la tranche 1000/1500m, malgré les chutes de dimanche soir (5/10 voire 15cms dès 1200/1500m sur les massifs les mieux exposés).

A 1500m, on relève en ubac : souvent autour d’un mètre entre le Chablais et le Vercors, loc. 1m50 sur la Chartreuse et les Belledonne. L’enneigement reste toujours plus faible sur l’intérieur des Alpes : entre 40 et 60cms entre Sud Haute-Tarentaise, Haute-Maurienne, Vanoise, Maurienne, et Oisans.

A 2000m (versant nord), le bilan est forcément plus positif : les 2m50 sont à nouveau atteins sur les Belledonne, 2m30 sur la Chartreuse, les 2m sont également approchés sur le Vercors, les Aravis, le Chablais, les Grandes-Rousses, le Beaufortin. Ailleurs, l’enneigement reste moins conséquent : 1m40/1m70, voire 1m en Haute-Maurienne. En adret, la neige fond forcément plus rapidement surtout à cette période de l’année. L’herbe apparait parfois à plus de 1500m. .

Evolution :
Le soleil sera au rendez-vous lors de ces prochains jours. En revanche, la perte nivale s’annonce importante en adret à cause de la douceur (parfois plus de 10°C en journée à 1500m). Niveau skiabilité, il s’agira d’une neige de printemps, il vaudra donc mieux chausser les skis le matin. Sur les pentes exposés plein nord, la fonte sera plus limitée. En début de semaine prochaine, on guettera un éventuel refroidissement de la masse d’air. Quelques flocons ne sont pas totalement exclus, tout dépendra du placement de l’anticyclone.

Suivez l'évolution météo sur meteo-alpes.org ou sur la page Facebook ClimAlpes


En direct de quelques stations :

Les Carroz


Les Menuires


Les 2 Alpes

 

Alpes du sud

Situation actuelle :
La perturbation neigeuse de la semaine passée n’a été bénéfique qu’à l’extrême nord du massif. A 1800/2000m, il est tombé 25/30cms entre Dévoluy-Champsaur- Pelvoux et Thabor. Sur cette partie du massif, il faut monter au-dessus de 1500m (ubac) pour trouver un enneigement continu. A 2000m, le mètre est généralement atteint. Pour la skiabilité, il n’y a pas réel problème.

Plus au sud, c’est une autre histoire. Si le manteau neigeux reste correct dans les endroits les plus abrités (60cms à 2000m), les stations de skis exposées au soleil manquent cruellement de neige et certains domaines sont obligées de fermer leurs portes. D’ailleurs, en dehors des pistes, les versants exposés sud sont parfois complètement dépourvus de neige jusqu’à 2500/2700m, la douceur de samedi dernier n’ayant pas arrangée les choses (jusqu’à 14,5°C à Saint-Véran à 2040m dans les Hautes-Alpes)…

Evolution :
Avec un iso 0°C prévu à 3000m pour la fin de semaine, il est difficile d’être optimiste. Seul lot de consolation, la fraicheur pourrait revenir la semaine prochaine. La fonte nivale pourrait alors être freinée. Côté précipitations, c’est un peu plus incertain.

En direct de quelques stations :

Orcières


Chababon


Valberg

 

Pyrénées

Situation actuelle :
Sans surprise, le massif étant trop proche de l’anticyclone, les stations n’ont reçu aucunes vraies chutes de neige jeudi dernier. Il y avait pourtant de l’espoir pour dimanche avec le passage du talweg, mais là encore les précipitations ont été trop faibles sur le massif pyrénéen (seulement quelques centimètres au-dessus de 1500m). Dans la nuit de lundi à mardi, des chutes de neige un peu plus conséquentes ont concerné la partie ouest du massif : jusqu’à 20cms au niveau du Chalet d’Iraty à environ 1300m. Ailleurs, ces chutes se sont montrées plus faibles : 5/10cms

Voici un récapitulatif sur l’enneigement en versant nord (mercredi 20 mars 2019) :
A 1500m, c’est logiquement la partie ouest qui bénéficie d’une couche de neige convenable : 15/25cms sont relevés entre Pays-Basque et Haute-Bigorre, ailleurs l’enneigement est parcellaire voire nul. A 2000m, c’est bien mieux et l’enneigement se montre assez homogène sur le massif : entre 1m et 1m20, 70cms en Aure Louron. A 2500m, les 3m sont encore approchés entre Couserans et Orlu Saint- Barthélemy, on relève également 2m60 sur le Luchonnais. Ailleurs l’enneigement reste plus faible : 1m80 entre Asspe-Ossau et Haute-Bigorre, 1m30 en Aure-Louron. Plus localement, Capcir et Cerdagne sont toujours à la traine car il faut monter à plus de 2000m pour trouver une couche de neige convenable.

Evolution :
A l’instar des autres massifs, le beau temps sera de mise. En revanche, la douceur sera un peu moins marquée que sur les autres massifs (iso 0°C vers 2500m) en raison d’une goutte froide présente sur le Maghreb. Néanmoins, la petite couche de neige fraiche présente jusqu’à moyenne altitude devrait vite disparaitre. A haute-altitude, la neige devrait tout de même bien se tasser en adret. Sur les versants les moins ensoleillés, la fonte sera très lente.

En direct depuis quelques stations :

Cauterets


Gourette


Piau Engaly

 

Jura

Situation actuelle :
Avant le redoux et la pluie, la couche de neige fraiche était parfois conséquente sur le massif. Il est tombé 20/30cms sur la journée de jeudi vers 1100/1200m. Cette neige, a rapidement été balayée par l’humidité et la douceur de vendredi dernier. Après une journée de samedi printanière, la neige est revenue sur le massif dimanche mais dans des quantités moindres (5/10cms). Plus globalement, la couche reste assez conséquente en versant nord : 60/80cms à 1300m.   

Evolution :
Les derniers skieurs de cette saison 2018-2019 pourront profiter d’un grand soleil jusqu’en fin de semaine. Les nuits seront souvent très froides et les journées très douces. Des amplitudes thermiques journalières de 20°C sont envisagées pour cette fin de semaine. La semaine prochaine, on surveillera un éventuel refroidissement de la masse d’air avec pourquoi pas quelques flocons.

En direct depuis quelques stations :

Monts Jura


Les Rousses


Métabief

 

Massif Central

Situation actuelle :
La neige de jeudi dernier a rapidement laissé place à la pluie et à la douceur. Les giboulées de lundi et mardi ont néanmoins apporté quelques centimètres supplémentaires notamment sur les plus hauts sommets. Comme nous l’avons mentionné la semaine passée, il vaut mieux skier sur les plus hauts domaines. A 1500m, la couche de neige atteint encore les 30cms un ubac.

Evolution :
En cette arrière-saison, les touristes pourront profiter d’un temps très ensoleillé et doux (10°C sont envisagés pour la fin de semaine à 1500m). Le début de semaine prochaine sera également sec mais les températures seront plus fraiches.

En direct depuis quelques stations :

Le Mont Dore


Besse Super Besse


Le Lioran

 

VOSGES

Situation actuelle :
L’épisode neigeux de jeudi (10cms dès 800m, 20/30cms sur les crètes) a vite été oublié car la douceur humide de vendredi et samedi n’a fait qu’une bouchée de la couche de neige. La neige est revenue ce dimanche (10/15cms dès 1000m), mais le soleil de fin mars fait fondre la neige de manière rapide en adret. En ubac, on peut encore profiter d’une couche de neige de 20cms vers 1000m, 40/60cms à 1200m.

Evolution :
Les conditions sèches se maintiendront jusqu’en fin de semaine, avant le possible retour de quelques flocons la semaine prochaine.

En direct depuis quelques stations :

La Bresse Hohneck


Gerardmer


Le Markstein


NB : Les prévisions concernant les chutes de neige couvrent une échéance jusqu’à moyen voire long terme. Ces prévisions sont donc bien sûr évolutives.