La France dénombre aujourd'hui non moins de 16 domaines skiables entièrement reliés, répartis entre les Alpes du Nord, les Alpes du Sud et les Pyrénées, ce qui la place comme la destination idéale pour les skieurs avides de grands espaces. Chacun de ses vastes terrains de glisse est unique de part sa configuration, sa topographie, ses pistes et ses paysages. Toutes ont toutefois un point commun : elles sont le fruit de volontés locales, et de l’ambitions d’une poignée de personnes, visionnaires, qui ont su voir en leur montagne un potentiel de ski immense. Tour d’horizon…

 

Tableau comparatif des plus grands domaines skiables français

 

Domaine skiableStations reliéesPistes de skiAltitude min/max
Les 3 Vallées 8 328 (600 km) 1100 - 3230 m
Les Portes du Soleil 12 286 (600 km) 900 - 2460 m
Paradiski 6 264 (425 km) 1200 - 3250 m
La Voie Lactée 7 249 (410 km) 1380 - 2800 m
Les Sybelles 6 136 (310 km) 1100 - 2620 m
Tignes-Val d'Isère (ex Espace Killy)
2 156 (300 km) 1550 - 3450 m
Le Grand Massif 5 142 (265 km) 780 - 2500 m
Serre Chevalier Vallée 4 107 (250 km) 1200 - 2800 m
Alpe d'Huez Grand Domaine Ski 6 131 (240 km) 1100 - 3300 m
Espace Diamant 6 157 (192 km) 1000 - 2069 m
La Forêt Blanche 2 116 (185 km) 1650 - 2750 m
Espace Lumière 2 87 (180 km) 1500 - 2600 m
Le Grand Domaine 4 90 (165 km) 1250 - 2550 m
Espace San Bernardo 2 91 (160 km) 1450 - 2800 m
Galibier Thabor 2 89 (160 km) 1430 - 2750 m
Le Grand Tourmalet 2 68 (100 km) 1400 - 2500 m

 

► Le plus grand domaine skiable

Avec ses 8 stations reliées et ses 600 kilomètres de pistes, le domaine des 3 Vallées est souvent considéré comme le plus vaste du monde. Avec le même kilométrage de piste, celui des Portes du Soleil, reliant 12 stations réparties entre France et Suisse, est lui aussi l'un des plus étendu du monde. C'est donc bien en France que l'on compte plusieurs des plus grands domaines skiables européens et mondiaux.

► Le domaine skiable le plus haut

Grâce à son sommet culminant à 3450m d'altitude, l'Espace Killy liant Tignes et Val d'Isère est le domaine skiable français le plus haut. Depuis le glacier de la Grande Motte jusqu'à Tignes 1550 (Les Brevières), ce sont ainsi quelques 1900 mètres de dénivelé qui s'offrent aux skieurs.

► Les domaines skiables offrant les plus grands dénivelés

Echelonnées de 1100 à 3300 mètres d'altitude, les pistes de ski de l'Alpe d'Huez Grand Domaine Ski offrent l'un des plus important dénivelé au monde (plus de 2200 m). Suivent les Trois Vallées et Paradiski avec respectivement 2130 et 2050 mètres de dénevelé entre leur front de neige et leurs plus hauts sommets...

► Le dernier né des domaines reliés (en France)

Si certains grands domaines existent depuis les années 70, d'autres n'ont vu le jour que plus récemment à l'image de Paradiski et des Sybelles (nés dans les années 2000) . Le premier est la combinaison des Arcs (qui comprend déjà trois stations) et la Plagne (dix stations) via un étonnant télécabine sans pylônes. Le second est la réunion de six stations mauriennaises.

  

  • Les Portes du Soleil

    Les Portes du Soleil sont nées il y a une cinquantaine d'année. Cet espace de glisse qui s’étend sur 12 stations et 2 pays – la France (Haute-Savoie – 1 h de Genève) et la Suisse, compte parmi les domaines skiables les plus variés au monde.

    En 1964, lors de l'Exposition Nationale de Lausanne, une poignée d'hommes visionnaires présente la maquette du premier domaine transfrontalier. La France et la Suisse s'unissent alors pour créer le futur domaine skiable des Portes du Soleil. Plus de 50 ans après, toutes les liaisons présentées sur cette maquette sont réalisées sans exception ! Et de nouvelles sont à venir...

    Côté pistes, la noire du « Pas de Chavanette », plus couramment nommée « Le Mur Suisse », est sans nulle doute la plus emblématique : un véritable challenge avec ses 333 m de dénivelé très abruptes dont certains passages sont inclinés à plus de 90° !


    Les stations : Avoriaz, Châtel, Morzine, Les Gets, Saint-Jean-d’Aulps, La Chapelle-d’Abondance, Abondance, Montriond ainsi que les stations suisses de Champéry, Val-d'Illiez - Les Crosets - Champoussin, Morgins et Torgon.
    Chiffres clés : 286 pistes, terrain de glisse de 600 km.

  • Les 3 Vallées

    Les 3 Vallées font rêver les skieurs et les inconditionnels de la montagne du monde entier qui n'ont pas trouvé ailleurs un tel domaine skiable. Depuis 1925, les 3 Vallées ont été pensées comme un domaine relié. La facilité géographique avec laquelle on passe d’une vallée à l’autre impose quasiment les 3 Vallées comme le domaine relié «idéal».

    L’histoire débute avec la prospection d’Arnold Lunn, britannique et doyen des skieurs (inventeur du slalom), qui inspecte dans la vallée de Saint-Bon à la demande d’hommes d’affaires et skieurs chevronnés anglais qui veulent créer en France une station comme celles qui existent déjà dans le Tyrol autrichien ou les Grisons suisses. Il trouve alors dans les 3 vallées de Saint-Bon, des Allues et de Saint-Martin, des pentes magnifiques, très bien exposées, aux dangers d’avalanches minimes, facilement localisés, donc faciles à parer. Après l’aménagement des domaines skiables, la véritable unification viendra avec l’apparation du forfait unique « 3 Vallées » en 1970.

    Située en Savoie (Tarentaise – 30 minutes d’Albertville pour le premier accès par Brides-les-Bains) et avec ses 600 km de pistes 100% skis aux pieds, Les 3 Vallées s’imposent comme le plus grand domaine skiable du monde. La piste noire « Le Grand Couloir » est sans aucun doute la piste la plus impressionnante de ce magnifique terrain de glisse : l’engagement du tracé d’où on ne peut s’échapper, ainsi que les 80 % de sa pente finale font frémir !


    Les stations : Courchevel, Méribel, La Tania, Brides-les-Bains, Saint-Martin-de-Belleville, Les Menuires, Val Thorens et Orelle.
    Chiffres clés : 328 pistes, 600 km de pistes étagés entre 1110 et 3230 m d'altitude

  • Paradiski

    Avec 2 sommets à plus de 3 000 m et 2 glaciers équipés, le domaine relié Paradiski tutoie les nuages et rend les descentes infinies.

    Les Arcs sont nés dans les années 60, sur l’idée d’une poignée de pionniers passionnés de montagne, emmenés par Robert Blanc, d’aménager les alpages au-dessus de Bourg-Saint-Maurice (Savoie – Haute Tarentaise). Le développement est fulgurant avec son apogée en 1989 (liaison entre la gare TGV de la ville et les stations via un funiculaire). Histoire analogue dans les années 60, au-dessus du bourg d’Aime où quelques pionniers dont M. Borrione en tête et le champion de ski Emile Allais en tant que conseiller technique, décident d’aménager des alpages du lieu-dit « La Plagne ».

    Entré en 2003 dans le cercle fermé des grands domaines grâce à une prouesse technologique qui relie désormais les domaines skiables des Arcs / Peisey-Vallandry et de La Grande Plagne (téléphérique Vanoise Express qui, du haut de ses 380 m, traverse 1824 m sans pylône), la fabuleuse aire de glisse Paradiski s'étend de 1 200 m à 3 250 m et propose une grande diversité de pistes, avec en toile de fond le Mont-Blanc. La magnifique piste rouge/noire descendant depuis le sommet de l’Aiguille Rouge à 3226 m jusqu’à Villaroger 7 km plus bas à 1200 m est la piste incontournable de Paradiski : la promesse d’une superbe balade alpine !


    Les stations : La Plagne, Peisey-Vallandry, Les Arcs, Champagny, Montchavin et Villaroger.
    Chiffres clés : 264 pistes, 425 km de pistes.

  • La Voie Lactée

    Théâtre des Jeux Olympiques d’hiver de 2006, le domaine skiable relié franco-italien de la Voie Lactée (Vialattea) attire les français, italiens et autres skieurs européens venant goûter aux 145 pistes de ski tous niveaux répartis sur 410 km de manteau blanc.

    La porte d’entrée de cette aire de glisse figurant parmi les plus importants d’Europe, se situe dans les Hautes-Alpes, au col frontière de Montgenèvre dont la station éponyme peut se vanter d’être une des pionnières du ski français (organisation de la première compétition de ski en France en 1906). C’est dans les années 70 que la Voie Lactée est créée. Mongenèvre se rapproche alors de ses sœurs italiennes de Sestrières, Sauze d’Oulx, Sansicario, Grangesises, Cesana et Claviere pour proposer un des grands domaines skiables reliés du monde.

    Avec la notoriété acquise pendant les Jeux Olympiques d’hiver de Turin en 2006, la Voie Lactée fait désormais partie des espaces de glisse XXL parmi les plus skiés en Europe. La piste olympique de Sestrière, la « Kandahar Slalom Giovanni Alberto Agnelli », courue également par les skieurs de coupe du monde, est une des plus mythique de la Voie Lactée : à faire au moins une fois (les muscles vont chauffer !)


    Les stations : Montgenèvre, Sestrières, Sauze d’Oulx, Sansicario - Cesana, Pragelato et Claviere.
    Chiffres clés : 249 pistes, 410 km de pistes entre 1380 et 2800 mètres d'altitude.

  • Tignes/Val d'Isère (ex Espace Killy)

    Le domaine skiable reliant Tignes et sa voisine Val d'Isère a longtemps été dénommé Espace Killy, du nom du multiple champion olympique Jean-Claude Killy qui mena sa carrière sportive au prestigieux Club des Sports de Val d’Isère.

    S’ouvre sous les pieds des skieurs un véritable territoire d’expression où l’on aime laisser sa trace. Ce magnifique espace de glisse, qui porte fièrement la baseline du « Plus bel espace skiable du monde » (et qui mérite à plus d’un titre d’être reconnu comme un splendide domaine skiable et un spot de référence pour les freeriders), s’étend entre 1 550 m et 3 450 m d’altitude. Il propose 2 glaciers équipés (Le Pissaillas et La Grande Motte où l’on skie l’été) et de superbes pistes dont la piste mythique de la Face de Bellevarde où se tient chaque saison la première course française de la Coupe du Monde de Ski Alpin Fis (le Critérium de la Première Neige).

    L’histoire de l’Espace Killy est longue et pleine de rebondissements. Ce sont d’abord des 2 petits villages montagnards vivant d’agro-pastoralisme au XIX° siècle, puis 2 stations de ski naissantes dans les années 30-40 (Charles Diebold et Emile Allais créent alors leur école de ski à Val d’Isère). Premier rebondissement avec l’installation de quelques pionniers tignards à 2100 m d’altitude aux abords du lac naturel de Tignes après la mise en eau du barrage du Chevril qui noya le village et la station de Tignes. En 1956 sont créés les premières liaisons de l’Espace Killy (télécabine de Tovière et téléski des Tommeuses) qui ne cesseront de se moderniser afin de pérenniser ce superbe terrain de glisse.


    Les stations : Tignes, Val d’Isère.
    Chiffres clés : 154 pistes, 300 km de pistes.

  • Les Sybelles

    Le domaine skiable relié des Sybelles est le plus grand espace de glisse de Maurienne (Savoie). Ce superbe terrain de jeux reliant 6 stations de ski (Le Corbier, La Toussuire, Les Bottières, Saint-Jean-d’Arves, Saint-Sorlin-d’Arves et Saint-Colomban-des-Villards) est relativement récent puisque son lancement officiel ne date que de la saison d’hiver 2003/2004. Sous l’impulsion d’un homme d’affaires, Gaston Maulin, qui dans les années 90 lance ce projet d’envergure, les six stations de ski (les « six belles » de Maurienne – origine du nom « Sybelles ») s’associent pour développer progressivement les liaisons autour de l’emblématique sommet local, la Pointe d’Ouillon, qui donneront naissance à ce grand terrain de glisse profitant de magnifiques alpages peu accidentés.

    La piste à ne pas louper aux Sybelles est la rouge du Grand Turc sur le secteur de La Toussuire : un maximum de sensations garanti !


    Les stations : Le Corbier, La Toussuire, Les Bottières, Saint-Jean-d’Arves, Saint-Sorlin-d’Arves, Saint-Colomban-des-Villards.
    Chiffres clés : 136 pistes, 310 km de pistes échelonnées entre 1100 et 2620 mètres d'altitude.

  • Le Grand Massif

    Le domaine du Grand Massif, à proximité du massif du Mont-Blanc, situé en Haute-Savoie (1 h de Genève), est composé de 265 km de pistes reliant 5 stations. Né il y a plus de 30 ans lors de l'hiver 1982-1983, le Grand Massif est une destination exceptionnelle tant par son environnement que par la qualité de son domaine skiable. Cet immense espace de glisse est né d'une liaison créée entre la Tête des Saix et les quatre stations qui le composent : Flaine, Les Carroz, Morillon et Samoëns. Viendra s’ajouter par la suite la liaison par piste avec Six Fer à Cheval via l’incontournable piste bleue Cascade longue de 14 km, évoluant à travers une réserve naturelle (le spot nature par excellence, et accessible à tous ! – retour au domaine du Grand Massif par navette jusqu’à Samoëns village puis par télécabine).


    Les stations : Flaine, les Carroz, Morillon, Samoëns, et Sixt Fer à Cheval.
    Chiffres clés : 142 pistes, 265 km de pistes (de 780 m à 2500 m)

  • Serre Chevalier Vallée

    Avec 250 km de pistes, Serre Chevalier Vallée fait partie des plus grands domaines skiables d’Europe. Ce fabuleux espace de glisse relie une ville, Briançon, labellisée Ville d’Art et d’histoire dont les fortifications Vauban sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO à 3 station-villages : Chantemerle, Villeneuve et le Monêtier les Bains.

    Ce terrain de glisse XXL, situé dans les Hautes-Alpes et aux portes du Parc National des Ecrins, a débuté sa longue histoire avec la construction d’un téléphérique ouvrant ainsi la première saison de ski du Briançonnais en 1941/1942. S’ensuivront différentes liaisons entre Briançon et Villeneuve, Chantemerle et le Monêtier les Bains pour lancer officiellement le Grand Serre Che en 1989, rebaptisé récemment Serre Chevalier Vallée.

    Luc Alphand, enfant du pays et skieur aux multiples podiums (vainqueur en Coupe du Monde, spécialiste de la descente et du Super G) a donné son nom à une des pistes emblématiques du domaine, serpentant entre les chalets d'alpages de Champcella et des Souliers et plongeant par un mur très pentu sur la station-village de Chantemerle.


    Les stations : Briançon, Chantemerle, Villeneuve et le Monêtier les Bains.
    Chiffres clés : 107 pistes, 250 km de pistes.

  • Alpe d'Huez Grand Domaine Ski

    Le domaine Alpe d'Huez Grand Domaine Ski (anciennement dénommé "domaine des Grandes Rousses") regroupe l’Alpe d’Huez, sur son plateau ensoleillé (« l’Île au soleil ») et cinq stations-villages (Vaujany, Auris-en-Oisans, La Garde, Oz-en-Oisans et Villard-Reculas).

    C’est au cœur du massif des Grandes Rousses, en Isère, que l’on retrouve ce superbe domaine skiable, fort de 240 km de pistes et où les débutants, profitant de la douceur de la pente sur le bas des pistes, côtoient les skieurs engagés qui profitent d’une arrivée au Pic Blanc à 3 300 m d’altitude pour dévaler des pistes mythiques comme la Sarenne, la piste noire la plus longue au monde (16 km de descente non-stop pour 1 600 m de dénivelé !)

    Entre la construction du premier téléski en 1936 par le grenoblois Jean Pomagalski et l’établissement des liaisons entre l’Alpe d’Huez et les stations-villages dans les années 80, le parcours a été long. Il offre aujourd’hui une aire de glisse magnifique et l’histoire continue de s’écrire puisque la liaison vers Les 2 Alpes sera opérationnelle dès 2021 et qu’une future liaison vers Les Sybelles via la station de Saint Sorlin d’Arves est à l’étude pour faire émerger le plus grand domaine skiable au monde…


    Les stations : L’Alpe d’Huez, Vaujany, Auris-en-Oisans, La Garde, Oz-en-Oisans, Villard-Reculas.
    Chiffres clés : 120 pistes, 240 km de pistes.

  • L'Espace Diamant

    L'Espace Diamant est un domaine skiable situé à cheval entre la Savoie et la Haute-Savoie, reliant 3 stations-villages de charme du Val d’Arly (Les Saisies, Hauteluce, Notre Dame de Bellecombe - ainsi que la station satellite des Saisie : Bisanne 1500) à 3 autres du Beaufortain : Crest-Voland Cohennoz, Praz sur Arly et Flumet.

    Aire de glisse s'étirant face aux plus beaux paysages des Alpes, on skie ici sur 192 km de pistes tous niveaux avec le Mont Blanc en toile de fond. L’Espace Diamant est un domaine skiable parfait pour pratiquer le ski itinérant. Il offre de belles et longues pistes de niveau intermédiaire.

    Un peu d’histoire… Tout commence en 1984 avec le lancement de l’Espace Cristal qui reliait les Saisies à Crest-Voland Cohennoz. À partir de 1994 viennent s’ajouter les autres stations, jusqu’à 2005 où la construction de trois télésièges sur Hauteluce crée une véritable plaque tournante du domaine. La saison d’hiver 2006/2007 lance définitivement l’Espace Diamant avec un belle reconnaissance à la clé puisque ce beau terrain de glisse attire chaque saison davantage de skieurs.


    Les stations : Du côté du Beaufortain : Les Saisies, Hauteluce, Notre Dame de Bellecombe et Bisanne 1500. Du côté du Val d’Arly : Crest-Voland Cohennoz, Praz sur Arly et Flumet.
    Chiffres clés : 157 pistes, 192km de pistes.

  • La Forêt Blanche

    Union des domaines de Vars et de Risoul, dans les Hautes-Alpes, la Forêt Blanche est un des plus beaux espaces de glisse des Alpes du Sud. Vars est surtout connu pour sa piste de Kilomètre Lancé (KL) sur laquelle sont régulièrement établis des records de vitesse sur neige en ski comme en vélo. Ou encore pour ces snowparks souvent référencés parmi les meilleurs d’Europe et taillés par des pros sous le regard de l’imposante Crête de l’Eyssina. Risoul, perché au-dessus de la vallée de Guillestre et de la place forte Vauban de Mondauphin est lové au cœur d’un magnifique mélézin. Après leur développement respectif, les deux stations sœurs se rapprochent dans les années 90 pour former ce magnifique terrain de glisse. Le domaine doit son nom aux nombreux mélèzes qui le recouvrent jusqu’à plus de 2200 mètres d’altitude.


    Les stations : Risoul, Vars.
    Chiffres clés : 115 pistes, 185 km de pistes.

  • L'Espace Lumière

    L'Espace Lumière est la rencontre harmonieuse du massif alpin et du climat méditerranéen. Situé dans les Alpes de Haute-Provence, à cheval entre le Haut-Verdon et l’Ubaye, le domaine relie depuis 1977 les stations de Val d'Allos - La Foux et de Pra Loup. Au gré d'itinéraires variés, les skieurs de tous niveaux profitent de 87 pistes avec vue tantôt sur les sommets arrondis du Haut-Verdon, tantôt sur les pointes acérées des Trois Evêchés ou encore de la Grande Séolane (qui abrite la pépite freeride sécurisée de la région, le secteur sécurisé du Pourret), tantôt sur la vallée de l’Ubaye avec la ville aux héritages mexicains de Barcelonette.

    Réparties entre 1500 et 2600 mètres, les 180 km de pistes du domaine sont assurés d'un enneigement de qualité tout au long de la saison...


    Les stations : Val d’Allos - La Foux, Pra Loup.
    Chiffres clés : 87 pistes, 180 km de pistes.

  • L'Espace San Bernardo

    L'Espace San Bernardo est un domaine skiable qui relie la Savoie en France à la province du Val d'Aoste en Italie. Il a été créé en 1984 en joignant les domaines de La Rosière 1850, perché au-dessus de Bourg-Saint-Maurice (Haute Tarentaise) et La Thuile, en Italie. La construction du télésiège Chardonnet et du téléski de Bellecombe du côté français ainsi que du télésiège du Belvédère du côté italien, ont permis de créer ce bel espace de glisse face à la face italienne du Mont Blanc : du beau ski avec en prime des restaurants d’altitude où ça sent bon l’Italie...


    Les stations : La Rosière, La Thuile (Italie).
    Chiffres clés : 82 pistes, 160 km de pistes.

  • Le Grand Domaine

    De 1 300 à 2 550 m d'altitude, le Grand Domaine serpente entre forêts, pentes douces des alpages et pentes vertigineuses des sommets. Il relie Saint- François-Longchamp en vallée de Celliers (Maurienne) et Valmorel (ainsi que les stations satellite de Doucy Combelouvière et de Celliers) en Tarentaise (Savoie) pour former un magnifique espace de glisse de 400 hectares (165 km de pistes reliées via le célèbre Col de la Madeleine).


    Les stations : Valmorel, Saint-François-Longchamp, Doucy-Combelouvières.
    Chiffres clés : 90 pistes, 165 km de pistes.

  • Le domaine Galibier Thabor

    Récemment baptisé ainsi en raison des sommets du Mont Thabor (3178m) et du Grand Galibier (3228m) qui dominent les stations de Valmeinier et Valloire en Maurienne, le domaine skiable Galibier Thabor offre 160 km de pistes sur 7 versants. Ce splendide terrain de glisse prend forme en 1974 lors de l’inauguration de la liaison entre les deux stations, puis en 1980 avec le prolongement vers le secteur des Verneys pour ainsi explorer 7 versants !


    Les stations : Valloire et Valmeinier
    Chiffres clés : 89 pistes, 160 km de pistes.

  • Le Grand Tourmalet

    Le domaine du Grand Tourmalet est le plus vaste des Pyrénées françaises. Les 100 km de pistes de ce bel espace de glisse oscillent entre 1 400 et 2 500 m d’altitude.

    Les stations complémentaires de Barèges, à l’authenticité conservée et de La Mongie, à la modernité assumée, ont été reliées en 1975. Unies sous la même identité du Grand Tourmalet en 2000, elles offrent un terrain de glisse des plus appréciés, tant pour l’étendue de ses pistes que pour les paysages traversés, sous l’imposant Pic du Midi de Bigorre (2 877 m).


    Les stations : La Mongie et Barèges
    Chiffres clés : 68 pistes, 100 km de pistes.

 

Les autres domaines non intégralement reliés


Le domaine Evasion Mont Blanc
► Les stations : Combloux, Megève, Saint-Gervais, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines-Montjoie, La Giettaz.
► Les chiffres : 183 pistes, 420 km de pistes.

Le domaine des Aravis
► Les stations : La Clusaz, Manigod, Croix Fry, Merdassier, Le Grand-Bornand.
► Les chiffres : 133 pistes, 220 km de pistes.

 

Pistes de légende et pistes mythiques des grands domaines skiables français


Les grands domaines skiables français recèlent une multitude de pistes de ski qui sortent du lot. Entre pentes ultra raides, tracés longs et pistes théâtres de compétitions de référence, le choix est vaste. En voici quelques-unes parmi les plus populaires...

► La piste noire du « Pas de Chavanette » au cœur des Portes du Soleil (secteur Avoriaz), plus couramment nommée « Le Mur Suisse », est sans nulle doute la piste emblématique de ce magnifique espace de glisse : un véritable challenge avec ses 333 m de dénivelé très abruptes dont certains passages sont inclinés à plus de 90° !

► La piste noire « Le Grand Couloir » (secteur Courchevel) est sans aucun doute la piste la plus impressionnante du splendide terrain de glisse des 3 Vallées : l’engagement du tracé d’où on ne peut s’échapper ainsi que les 80 % de sa pente finale font frémir !

► Non loin de là, « La Combe de La Saulire » est la piste star et historique de Courchevel (3 Vallées). Celle belle piste rouge déroule un tracé de 3 km large pour 620 m de dénivelé pour un ski parfois ludique, souvent soutenu et parfois tranquille, et ce pour varier les plaisirs, avec vue sur le Mont-Blanc.

► Dans la vallée voisine, la piste bleue « Roc de Fer » (Méribel), théâtre des épreuves féminines lors des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992 ainsi que finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin FIS 2015, réserve aux skieurs en jambe un super tracé au rythme très changeant sur plus de 800 m de dénivelé.

► Enfin, la Face de Bellevarde à Val d’Isère : tracé où se tient chaque saison la première course française de la Coupe du Monde de Ski Alpin Fis (le Critérium de la Première Neige). Il s’agit là d’une piste redoutable de par sa technicité et sa pente mais également surprenante car l’arrivée se voit dès le départ : frissons garantis !